SĂ©quence de forage

SĂ©quence de forage SUPERLine

 

 

Une stratégie de forage « smart »

Utilisation du countersink

Taille du dernier forêt en fonction du diamètre de l’implant

Gestion du surforage

 

Utilisation du countersink

Taille du dernier forêt en fonction du diamètre de l’implant

La différence de diamètre entre le forêt terminal et l’implant diminue au fur et à mesure que le diamètre de l’implant augmente, de qui permet de réduire l’échauffement de l’os au cours de l’insertion de l’implant.

 

Gestion du surforage

Surforage lié à la pointe des forêts

Surforage lié à l’opérateur

 

Surforage lié à la pointe des forêts

 

Pour avoir une action forante, les forêts doivent avoir une pointe dont la longueur est, en fonction des forêts, incluse ou non dans la longueur indiquée par les repères.

Il est très important de savoir quelle est la longueur de cette pointe, en particulier quand les implants sont posés près d’obstacles anatomiques majeurs (nerf alvéolaire inférieur…), car cette distance doit être compté en plus de la distance de sécurité classique (2mm).

Dans notre système, les forêts de Lindemann ont une pointe qui est incluse dans la distance indiquée par le repère,

il n’y a donc pas de surforage.

Les forêts terminaux des implants de diamètre 3,6 et 4, ont une pointe de 0,66mm non incluse dans la distance indiquée par le repère, il y a donc un surforage de 0,66mm.

 

Les autres forêts terminaux, n’ont pas de pointe ils sont à bout plat, ils n’ont qu’une action élargissante et non forante.

 

 

Surforage lié à l’opérateur

Pour éviter tout risque de surforage, nous avons prévu 2 séries de butées :

Une série de butées pour les 2 forêts de Lindemann,

Une série de butée pour les forêts terminaux des implants de diamètre 3,6 et 4.

Les autres forêts ayant un bout plat et non forant ne nécessitent aucune précaution particulière.

 

SĂ©quence de forage des implants SLIMLine

 

 

Caractéristiques de nos forêts chirurgicaux

Récupération de l’os de forage

Maintenance des forĂŞts chirurgicaux

 

Récupération de l’os de forage

 

Grâce au design original de nos forêts, on peut récupérer une quantité importante d’os de forage.

 

Maintenance des forĂŞts chirurgicaux

Respecter les consignes de stérilisation

Immédiatement après l’intervention faire la prédésinfection des forêts en les trempant quelques minutes dans un produit germicide,

Brossage avec une brosse douce pour retirer tous les débris,

Rincer et sécher, puis remettre les forêts dans le kit,

Mettre sous sachet,

Stériliser à l’autoclave à 121° pendant 30 minutes.

Contrôler l’état d’usure des forêts

On sait que la préparation du site osseux à la mise en place d’un implant, génère une augmentation de température de l’os.

Or si la température atteint 47° pendant 1 minute on observe une altération cellulaire et une lésion osseuse.

C’est pourquoi il faut toujours travailler avec des instruments très tranchants afin d’assurer un forage efficace sans forcer sur les forêts.

Nos forêts sont en acier chirurgical revêtu de carbonite ce qui leur donne une capacité de coupe exceptionnelle, malgrès tout les forêts s’usent.

L’usure va dépendre du nombre de sites implantaires préparés et de la densité osseuse.

On l’estime de 25 à 50 utilisations en fonction de la densité osseuse.

Téléchargez le tableau d’usure des forêts en comptant une double utilisation quand l’os est de type D1.

Main menu